Décarboner les transports terrestres : « L’enjeu n’est pas seulement climatique, il est aussi écologique »

8 Novembre 2019

L’expert en énergie Olivier Appert explique, dans une tribune au « Monde », que la réglementation européenne doit prendre en compte l’empreinte carbone globale des véhicules, pour mieux assurer une transition écologique des mobilités.

La réduction des émissions de CO₂ devient une nécessité absolue, notamment dans le secteur des transports, qui reste à l’origine de près de 30 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Pourtant, la réglementation européenne ne prend que partiellement en compte les émissions de CO₂ des automobiles puisqu’elle ne concerne que les émissions en sortie du pot d’échappement, approche dite « tank to wheel ».

Etonnamment, les émissions liées à la production du véhicule, sa fin de vie, et celles liées à la production de la source d’énergie, qu’il s’agisse des produits pétroliers, de l’électricité ou du gaz, sont exclues de la méthode retenue par Bruxelles...

Lire la suite

Retour en arrière