Les missions et les partenaires de l’Association Française du Gaz (AFG) en Europe et à l’international

Les missions de l’AFG à l’international

L’AFG entretient des relations avec ses homologues français ou étrangers, afin de faciliter l’échange d’informations et d’idées et de maintenir un esprit de coopération entre tous ses membres.

Elle représente en tant que de besoin l’industrie française du gaz en France et à l’étranger auprès des organisations compétentes et en particulier auprès de l’Union Internationale du Gaz (UIG).
L’AFG est également membre d’Eurogas et de Marcogaz.
Elle est ainsi en mesure de mettre en valeur, de promouvoir et de défendre l’industrie française au niveau européen et plus largement à l’international.

Les partenaires de l’AFG à l’international

L’Union internationale du gaz, fondée en 1931à l’initiative de différentes associations dont l’AFG, est une organisation internationale à but non lucratif. Elle a pour mission de :

+ promouvoir les progrès techniques, économiques et les évolutions de l’ensemble de la chaîne gazière,
+ coopérer avec d’autres organisations internationales s’occupant des problèmes d’énergies, 
+ stimuler l’échange des informations entre ses membres et favoriser entre eux des relations de coopération. 
Eurogas, l’union européenne de l’industrie du gaz naturel, est basée à Bruxelles.
Elle rassemble les sociétés gazières européennes et les représente auprès des plus hautes instances européennes et internationales.
Elle est organisée autour de trois types de membres : les sociétés principalement actives dans la fourniture de gaz naturel au niveau européen, les fédérations nationales représentant leur industrie du gaz naturel et enfin les associations internationales et européennes actives dans un des segments spécifiques du gaz naturel.
Au total, 49 membres la constituent provenant des 27 pays de l’Union Européenne.    
Créée en 1968, Marcogaz est l’association technique de l’industrie du gaz en Europe.
Ses domaines d’interventions portent sur l’ensemble des problématiques technique concernant l’industrie gazière. La transition énergétique lui ouvre aujourd’hui un ensemble de question autour des nouveaux gaz et de leur incorporation dans les réseau.
Marcogaz contribue également à développer un cadre technique réglementaire approprié pour l’approvisionnement et les utilisations du gaz naturel.
Son travail porte également sur les directives européennes spécifiques qui forment la base de la normalisation et des certifications associées.
Marcogaz compte 19 pays membres, chacun représenté par l’organisation gazière nationale.