L’industrie gazière française appelle au développement de l’hydrogène pour combiner réindustrialisation et décarbonation

Atteindre les objectifs de l'Union européenne en faveur du climat passe par le développement d’une énergie décarbonée et une efficacité accrue du système énergétique dans son ensemble. Pour y parvenir, le développement à grande échelle de l'hydrogène propre (renouvelable et bas carbone) sera un atout indispensable. La Commission européenne vient de le rappeler à l’occasion du lancement de son plan hydrogène.
Portée par les capacités d’innovation de grands fleurons industriels et d’un tissu de PME et de start-up foisonnant, la filière hydrogène française dispose de compétences clés pour décarboner l’industrie - notamment les raffineries, les sites de production d’ammoniac ou les aciéries - la mobilité - et ainsi améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines - et pallier la variabilité de la production des énergies renouvelables électriques (solaire et éolien).


Lire le communiqué de presse

 

Annexe : lire les propositions détaillées de l'AFG

9 Juillet 2020

Retour en arrière