L’industrie gazière française appelle au développement de l’hydrogène pour combiner réindustrialisation et décarbonation

9 Juillet 2020

Atteindre les objectifs de l'Union européenne en faveur du climat passe par le développement d’une énergie décarbonée et une efficacité accrue du système énergétique dans son ensemble. Pour y parvenir, le développement à grande échelle de l'hydrogène propre (renouvelable et bas carbone) sera un atout indispensable. La Commission européenne vient de le rappeler à l’occasion du lancement de son plan hydrogène.
Portée par les capacités d’innovation de grands fleurons industriels et d’un tissu de PME et de start-up foisonnant, la filière hydrogène française dispose de compétences clés pour décarboner l’industrie - notamment les raffineries, les sites de production d’ammoniac ou les aciéries - la mobilité - et ainsi améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines - et pallier la variabilité de la production des énergies renouvelables électriques (solaire et éolien).


Lire le communiqué de presse

 

Lire les propositions détaillées de l'AFG

Retour en arrière