L’AFG souligne en propos liminaires que le projet de conversion du réseau de gaz B est d’une ampleur inédite, à savoir convertir entre 2021 et 2029 près de 1,3 millions de foyers en gaz H, soit 10 % de la consommation française.

La généralisation de cette opération fait suite à la phase pilote menée avec succès et le même dispositif de pilotage reste confié à GRDF.

Ce projet industriel, dont il faut souligner le caractère exceptionnel tant en matière de sécurité que d’image du gaz naturel, est mené par les opérateurs de transport et de distribution de gaz, pour adapter les réseaux qui relèvent de leur périmètre de responsabilité, mais également pour l’adaptation des installations des clients, qu’il s’agisse de clients particuliers ou professionnels.

Lire la contribution de l’AFG