Le rapport moral 2020 de l’AFG vient d’être publié.

L’année 2020 aura été pour notre pays et pour l’industrie gazière une année particulière en raison de la pandémie qui nous a tous touchés et qui n’a épargné personne.
Le secteur énergétique en particulier l’industrie gazière, a dû s’adapter à la situation. L’énergie est essentielle pour chacun, et ses acteurs ont réagi efficacement pour répondre à la demande et permettre à tous d’avoir accès à l’énergie pour se chauffer, se nourrir ou poursuivre son activité industrielle.
Sur le terrain, les gazières et gaziers ont continué leur mission en s’adaptant à la situation et aux exigences des règles sanitaires. D’autres très nombreux et de tout niveau, se sont mis au télétravail et ont poursuivi leurs activités dans de nouvelles conditions.
Très peu d’entreprises du secteur ont eu recours au chômage partiel. Les plus touchées, malgré les difficultés, ont pu conserver leurs activités. L’AFG s’en félicite et remercie l’ensemble des acteurs de notre industrie pour cela. La transition énergétique a également connu une accélération notable en particulier avec une place accrue des nouveaux gaz renouvelables ou de l’hydrogène. Dans ce contexte, l’AFG a continué à défendre les intérêts de la filière et auprès des pouvoirs publics et des différents acteurs. Grace aux différents groupes de travail et commissions aux activités de normalisation et de certification, l’AFG consolide, jour après jour, son implication au service de ces filières industrielles de tous les gaz.