Réponse de l’AFG à la concertation technique sur la fiabilisation du DPE

27 Mars 2020

"Le nouveau facteur de conversion d’énergie primaire de « 2,3 » qui a été défini pour un mix électrique prospectif correspondant aux 50 prochaines années est inadapté, en particulier pour les bâtiments existants ainsi que pour les travaux de rénovation ; la durée de vie des systèmes énergétiques est de 15 à 20 ans d’après nos informations.
En  ce  qui  concerne  le  contenu  carbone  de  l’électricité  en  mode  chauffage,  seule  la « méthode moyenne saisonnière par usage » est partagé par les parties prenantes. Cette méthode  conduit  à  un  contenu  carbone  de  l’électricité  en  mode  chauffage  de  210 gCO2/kWh"...

Lire la position

Retour en arrière